La technique (3/3)

Classé dans : La technique Mots clés : aucun

Dans ce troisième et dernier moment de notre réflexion sur la technique, on comprend que la différence entre la « technique classique » et la « technique moderne » n’est pas une question d’époque, mais de rapport à la nature. Afin de mieux saisir cette différence, un pont est fait entre Heidegger et la pensée chinoise de Lao Tseu. Ceux qui souhaiteraient creuser ce point liront avec profit les livres de François Julien, à commencer par son « Traité de l’efficacité ».

Dans cette ultime vidéo, on développe une troisième partie : la critique de la critique de la technique. On s’appuie pour ce faire sur les travaux de Luc Ferry et on termine avec une évocation (trop rapide, mais le format retenu nous oblige) d’Emmanuel Levinas.

2 commentaires

#1  - E. D. Bac D promotion 1985 a dit :

Merci pour votre video qui (et votre site) n'intéresse pas que les candidats au bac....
sur le droit de vote des femmes en France (extrait de France Info : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/les-pourquoi/pourquoi-les-francaises-nont-elles-obtenu-le-droit-de-vote-quen-1945_1790989.html ):
"pendant l’entre-deux-guerres, entre 1918 et 1940, pas moins de six propositions de loi ont été votées par l’Assemblée Nationale. Condition nécessaire mais insuffisantes : le texte devait ensuite passer au Sénat. Or, celui-ci rejettera toutes ces propositions. Alors que traditionnellement la droite est conservatrice, et la gauche progressiste, c’est pourtant le parti radical, au centre gauche, qui fera obstacle. Il domine alors le Sénat. Anticlérical, il récuse le vote des femmes car il ne les juge pas comme des citoyens, ou plutôt des citoyennes autonomes, mais au contraire influençables.

D’ailleurs, en 1919, le pape Benoît XV s’était prononcé en faveur du vote des femmes, n’est-ce pas là un signe?… Pour dire les choses clairement : les sénateurs radicaux ont peur que les femmes votent à droite."
Bonne soirée

Répondre
#2  - MSPA a dit :

Ce que vous dîtes est exact, E.D.
Cela explique bien pourquoi les femmes n'ont pas eu le droit de vote, jusqu'en 1944. Reste la question : pourquoi l'ont-elles eu à ce moment et pas plutôt ?
Bref, pourquoi l'opposition (de gauche) a faibli ?
Merci de votre contribution
M.S.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot rzku ?