La technique (1/3)

Classé dans : La technique Mots clés : aucun

Dans cette première vidéo, nous allons développer, comme dans une première partie de dissertation, l’idée selon laquelle la technique serait plutôt libératrice : une béquille pour compenser une faiblesse naturelle, en somme.

Cette dernière sera illustrée au travers du mythe de Prométhée, le film « 2001, l’Odyssée de l’espace » de Stanley Kubrick, ainsi que celui de Jean-Jacques Annaud : « La Guerre du feu », ainsi que le roman « Pourquoi j’ai mangé mon père » de Roy Lewis.

On terminera avec les travaux de l’ethnologue Michel Leris.

2 commentaires

#1  - Isabelle G. a dit :

Bonjour, je suis très heureuse d avoir découvert ce soir l auberge philo !! En effet, je suis une instit récemment retraitée et je t avais vu à Cugnaux quand tu étais venu présenter la réforme des retraites...je suis rentrée chez moi en disant à mon mari : Ah! Si j avais eu Michel comme prof de philo!!
Il faut dire qu en terminale j j'avais 16 ans, j étais très immature et je n ai absolument pas compris ce qui se passait dans ces cours...Pourtant j étais en filière littéraire et j ai réussi à avoir mon bac avec 7 en philo...30 ans ont passé...des épreuves douloureuses...15 ans de thérapie...
A près de 60 ans , d un seul coup ,m est venue l envie, non le besoin, de comprendre, de réfléchir , j ai découvert le plaisir de débattre sur des thèmes universels mais il me manquait une culture philosophique de base et j ai ressenti un besoin d aide. J ai donc contacté la principale du lycée de Cugnaux en lui demandant si je pouvais assister à des cours de philo en auditeur libre mais elle a refusé pour des questions d assurance...
Quand je t ai vu à Cugnaux je me suis dit, voilà celui qu il me faudrait !!!
Et là, ce soir, ahhhhhh , les cours de philo offerts sur un plateau, à domicile! Je viens de suivre le 1er cours d introduction et bien ...j en ai pleuré...j allais enfin pouvoir comprendre, réfléchir par moi-même, revoir toutes mes briques du 1er étage posées au départ sans beaucoup de réflexion. Je comprends pourquoi j ai toujours eu l impression de ne pas avoir "grandi " ,je pense que j ai raté une étape fondamentale de la construction personnelle mais...il n est jamais trop tard!!
Tes élèves ont beaucoup de chance et je vais me cacher au milieu d'eux avec enthousiasme... Merci 😊.
Isabelle, instit à Blum Cugnaux, j ai travaillé 10 ans avec Marie Sylvie qui était en segpa à Muret.

Répondre
#2  - michel sparagano a dit :

Bonjour Isabelle,

Très touché de tes mots d'encouragement.
Je te souhaite de belles navigations sur ce site et si tu as des questions, tu peux déposer un commentaire; j'y répondrai avec plaisir.
Je t'embrasse
Michel

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot imxs ?